Bonjour, la Chine construit des villes végétales. Ils font pousser des forêts et des végétaux sur les bâtiments. En plus d’être joli, cela permet de disposer d’un cadre de vie très agréable et de purifier l’air de la ville. Pourquoi ne pas faire ça en Belgique ?

Réponse : Bonjour Hélène, La végétalisation des bâtiments et des villes est une excellente idée. Elle permet de développer l’agriculture urbaine et donc de renforcer l’autonomie des villes tout en réduisant le transport des denrées et donc les émissions de CO2. La végétation a également des vertus énergétiques en isolant les bâtiments. L’entretien des jardins et potagers urbains, qu’ils soient collectifs ou individuels, favorise aussi les contacts entre voisins et donc les liens sociaux, car nous sommes amenés à fréquenter au quotidien des espaces partagés ou ouverts sur la ville. C’est en ce sens qu’en 2014, le Président du cdH, Benoît LUTGEN, a proposé de créer des villes nouvelles en Wallonie. Cette idée est depuis lors mise en œuvre par le Gouvernement wallon. Dix quartiers nouveaux verront le jour dans les prochaines années : Liège, Charleroi, Binche, Leuze-en-Hainaut, Bastogne, Ottignies-Louvain-la-Neuve, Tubize, Marche-en-Famenne, Arlon et Andenne. Ils accueilleront à terme près de 30.000 habitants et la nature y occupera une place privilégiée.